Villa Estevan

La Villa Estevan : une demeure patrimoniale au cœur des jardins

La visite des Jardins de Métis est ponctuée par la découverte de la Villa Estevan, une maison d’intérêt historique de 37 pièces qui fut le domicile d’été d’Elsie Reford. La Villa fut construite en 1887 pour Sir George Stephen. En 1926, Elsie Reford fait agrandir la maison selon les plans de l'architecte montréalais Galt Durnford. L'étage est modifié afin d'y aménager un appartement pour Elsie et Robert Reford et d'y installer une salle de couture pour elle et une chambre noire pour lui.

Connue pendant de nombreuses années sous le nom de Villa Reford, la maison a repris le nom de Villa Estevan après sa restauration en 2003. Les gigantesques portes d’entrée sont dignes des souvenirs qu’elles protègent. Fabriquées en fausse pruche (pin de la Colombie-Britannique), comme une bonne partie de l’intérieur de la résidence, ces portes s’ouvrent sur le hall d’entrée, dominé par un imposant portrait d’Elsie Reford. Exécuté par un peintre londonien d’origine hongroise, Philip Alexius De László, il fut donné à Elsie par son mari comme cadeau de Noël.

Le salon et la salle à dîner d’Elsie logent aujourd’hui le restaurant de la Villa Estevan  où il est possible de déguster une magnifique table d’hôte du midi dans un décor enchanteur. La Villa abrite chaque été des expositions consacrées notamment à l’art botanique, l’histoire des jardins et la photographie. Habilement implanté pour vivre aux rythmes croisés des derniers flots de la rivière Mitis et des marées et embruns iodés du majestueux fleuve Saint?Laurent, la Villa Estevan est également restée un lieu de détente et d’échanges privilégié : sa saisissante vue sur « la mer » au coucher du soleil, sa galerie périphérique conviviale, ses salles à manger inspirées par les jardins et la vie mondaine d’autrefois, un café-jardin, des sculptures et œuvre d’arts autour de la Villa et un riche programme d’événements sont au nombre de ses attraits.

Elsie vue par…, la nouvelle exposition permanente présentée à la villa Estevan. L'exposition emmène les visiteurs à travers la vie et l'époque d'Elsie Reford. Davantage reconnue pour ses jardins, elle avait aussi de nombreux autres intérêts, allant de la politique à la santé des femmes, de l’amour de l'art aux affaires internationales. Son implication dans la politique et les débats publics l'ont amenée à rencontrer de nombreuses personnalités de l'époque. Pour une première fois, de nouvelles facettes de cette femme d’exception vous seront révélées par le biais de photographies, d’objets et de témoignages.